Millenium – Ce qui ne me tue pas

L’an dernier, je me suis acheté une liseuse électronique. Enfin avec les sous de mon anniversaire. Toute simple, j’ai pris la Kobo Touch 1. Blanche avec le dos bleu. Oui parce qu’il n’y avait plus de dos lilas *fille futile inside*
Dès le début, j’ai eu des problèmes avec la batterie : la malheureuse Kobo n’a jamais dépassé la semaine d’autonomie. Jusqu’à ce jour funeste de juin où elle a carrément décidé de se bloquer et ne plus rien faire. Enceinte jusqu’aux yeux, je n’avais pas vraiment envie de faire l’heure de route jusqu’à la FNAC de Poitiers. Non, j’ai préféré attendre janvier d’avoir accouché et de faire le trajet avec un bébé de même pas trois mois… Logique quand tu nous tiens.
Nous y sommes donc allés une première fois. Le monsieur du SAV a débloqué la bête, mais il a du avoir pitié de moi et m’a échangé la Kobo au cas où. Seulement une fois à la maison, la nouvelle liseuse m’a fait la même chose : 3 jours de batterie maxi. Même, elle s’est déchargée alors qu’elle était éteinte. ETEINTE. Pas en veille, éteinte. Nous sommes donc retourné à Poitiers, où le monsieur du SAV m’a donné des trucs à faire.
Je suis donc rentrée appliquer tout ca. Mais ca n’a pas mieux marché. Donc… Retour à Poitiers. Troisième fois en deux semaines. Toujours très commerçant et sympathique, le monsieur du SAV m’a repris la Kobo et m’a fait un bon d’achat de la valeur de la liseuse – moins la TVA donc. Munie de mon bon d’achat, je suis allée dans le rayon liseuse, bien décidée à m’équiper. Après de longue minutes d’hésitation, j’ai finalement opté pour la Kobo Aura. Parce qu’elle était en promo et qu’il y avait un livre offert avec. Ca fait deux mois et je n’ai toujours pas rechargé la bête, je suis ra-vie. Merci le monsieur du SAV de la FNAC de Poitiers qui a été de bon conseil et très commerçant !

Millenium Ce qui ne me tue pasLe livre offert avec la Kobo Aura était le 4eme Tome de la saga Millenium, Ce qui ne me tue pas et bien que la série ne m’intéresse pas du tout, je suis curieuse et je ne laisse pas passer un livre offert ! Donc je l’ai lu, sans réel enthousiasme.

Que dire… C’est… Long… Très long… Il a fallut attendre d’avoir passé le tiers du livre pour qu’il se passe quelque chose. C’est infini comme temps pour mettre en place des éléments d’intrigue…
J’ai eu en prime énormément de mal à m’intéresser et donc à m’attacher aux personnages, tour à tour sordides, désabusés, sans relief, amer, acides… Vraiment personne pour relever le niveau. A part peut être August, le petit garçon autiste pris dans le feu d’une situation dont il ne comprend rien. Peut être les hormones qui parlent, mais un petit bout, ca me parle.
D’ailleurs, cette situation avec un autiste pris dans un genre de complot international… Ca m’a rappelé des choses… Si je vous dis Code Mercury ? Sauf que là, c’était nettement moins cool.
Et puis faire la connaissance de Lisbeth Salander. Ah Lisbeth Salander… Je sais pas, il aurait du écrire un Marvel directement… Une crevette décrite comme faisant 40 kg toute mouillée qui démonte tout, réussi tout tout, est à l’épreuve des balles, envoie chier le monde mais tout le monde l’aime quand même… Autant dire que j’ai doucement rit tout le long.

Bref, je suis allée au bout parce que voila, j’avais commencé, je voulais le dénouement, mais je suis ravie de ne pas avoir eu à le payer. Je ne comprends pas le battage autours de la saga, mais il est vrai aussi que ce tome n’est pas écrit par le même auteur que la trilogie originelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *