J’ai testé le water marble

Salut à toi, gens !

Je sais pas toi, mais j’aime bien tester des trucs. Surtout quand ca a l’air ultra facile. Genre là, j’ai vu un NA de Pshiiit sur le water marble, et je me suis dit que j’avais bien envie d’essayer – il me semblait qu’il était assorti d’une vidéo, je ne la retrouve plus, étrangement. J’ai du coup fouillé sur Youtube pour trouver des précisions, et pleine d’illusions, je me suis lancée. Je vous épargne les explications du comment-qu’il-faut-faire-le-water-marble-que-c’est-trop-facile, il y en a des tas, très bien faits, par des gens qui ont plus d’expérience que moi. Je vous laisse donc le soin de trouver – 30 secondes sur Youtube, montre en main.

J’ai posé le 39-1 de Yes Love, un gris très doux qui remplacera avantageusement le blanc en attendant que j’en rachète. Je voulais faire un Water Marble de roses-violets avec tout ce que j’avais dans ma vernithèque. Avec du bleu Kiko au milieu, pour trancher un peu.

J’ai vite déchanté.

Outre le fait que toutes les qualités de vernis ne se valent pas, il faut aussi un vernis plutôt fluide pour avoir des gouttes à poser sur l’eau. Au fil du test, donc, j’ai éliminé des couleurs pour n’en garder que 3 et demi – le demi ayant été éliminé sur les derniers doigts tellement il était niais à donner une goutte.

watermarble-1

Tu peux voir le gris sur l’index. ce sont les espaces laissés par les vernis incompatibles avec le water marble et qui ont donc laissé des trous. Ca vient aussi du fait que le temps de gérer ces vernis incompatibles, les autres couleurs avaient séché – parce que oui, faut aller vite, ca sèche vite – et se sont désolidarisées les unes des autres.
Sur les autres doigts, je m’en suis donc tenue aux couleurs qui marchaient : Framboise de la série Framboise By Napolitain de LM Cosmetic, Lights de Essie, 265 de Kiko et Eau de Violette de Peggy Sage.

watermarble-2

Et du coup, le rendu est quand même bien sympa. Je n’ai pas suivi de motif particulier en faisant le water marble. J’ai fait des traits dans tous les sens et taché d’appliquer sur l’ongle le motif qui me plaisait.

watermarble-3

Pour la main droite, j’ai tenté de protéger le doigt avec de l’huile d’olive. Grossière erreur. Tu ne le vois pas là, mais mes doigts étaient tout caca.

watermarble-4

Pour faire la main droite, du coup, j’ai voulu protéger avec de l’essuie-tout. Je l’ai humidifié pour qu’il colle bien au doigt. Ce fut mieux, mais il faut bien le poser : les ratés que tu vois sur l’index et le majeur, c’est de l’essuie-tout qui a bougé. Et il faut aussi couvrir tout le doigt.

watermarble-5

Mais c’est quand même mieux.

watermarble-7

Et pis vers la fin, Eau de Violette a décidé de ne plus faire de goutte. Grève du water marble. Donc j’ai fini avec les trois autres, et j’ai puni le vernis récalcitrant en le privant de photo. Na.

watermarble-6

Et puis pour donner un côté plus choupi, j’ai sorti mon NFU-Oh d’amour 39 par dessus. Et bien sur top coat en dernier.

En conclusion, le water marble, c’est cool, ca fait des trucs jolis, faut juste avoir des vernis qui marchent et vraiment pas trainer. Et toi, le water marble, tu kiffes ?

Bizou à toi, gens !

2 commentaires

  1. c’est sympa le water marble j’aime bien!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *