J’ai testé le drag marble

Salut à toi, gens !

Tu sens venir Noyel ? Avec ses décorations tout partout ? Avec les pubs à la radio qui te rappelle que le marché de Noël de Strasbourg, c’est le seigneur des marchés de Noël, et que tu n’iras sans doute pas cette année ? Tu sens venir le moment où tu ne pourras plus voir un marron en peinture sous peine de faire une overdose de Noyel ? TU LE SENS LE MOMENT OU TU NE VEUX PLUS METTRE UN PIED DANS UNE GRANDE SURFACE ?!

arnold

Mon esprit de Noël, il est resté au rayon chocolat, Arnold…

Cela étant, j’ai voulu tester cette technique qui a l’air toute simple mais dont j’étais sure qu’elle cachait des vices infames, j’ai nommé : le drag marble. Sur le papier, c’est tout simple : tu poses tes vernis en couches assez épaisses et tu tires délicatement – sinon ca fait des trous – dans un sens ou dans l’autre pour faire du design qui te plait, avec une aiguille, un cure-dents ou un dotting tool selon la finesse recherchée.

Eh ben y’a même pas de fourberie cachée. Le drag marble, c’est aussi simple que ca en a l’air. C’est plutôt propre si tu prends soin d’avoir un mouchoir quelconque à portée de main pour nettoyer ta pointe entre chaque geste.

dragnail-noel-1

J’ai essentiellement opté pour la technique du millefeuilles qui n’a pas trop mal rendu. En accent nail, j’ai voulu faire un peu comme ca, mais j’ai mis BEAUCOUP trop de vernis pour que ca rende. Du coup, j’ai opté pour le grand n’importe quoi, qui donne un effet sapin sympa (vas-y, dis-le trois fois tres vite pour voir, c’est drole, tu verras).
Dans ces jolies couleurs, tu retrouves le Grass Green de Peggy Sage, le blanc 337 et une touche de rouge 831 de Yes Love.

dragnail-noel-2

La notion de délicatesse étant très confuse pour moi, j’ai bien sur fait des trous dans le vernis. ENFER ET DAMNATION QUE FAIRE ?! J’ai donc opté pour la paillette cache-misère, qui donne un effet Noyel encore plus jouli. Ici, c’est bien sur Bit Flaker de Butter London.

dragnail-noel-3

Et puis comme j’arrive au bout de Hardware, j’ai du trouver une solution pour protéger ce NA. Dans ma boite à vernis, j’ai encore un top coat Silver Stardust de Peggy Sage, un top coat plein de micro paillettes holographiques qui rajoute du charme à l’ensemble.

dragnail-noel-4

Au final, je suis assez contente du résultat. C’est une technique qui demande forcément de la pratique pour arriver aux rendus parfois spectaculaires qu’on trouve sur le net, mais pour un NA vite fait bien fait, c’est pas mal du tout !

Bizou à toi, gens ! Et ne mange pas la liste des cadeaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *