Frozen – la Reine des Neiges

Coucou gens !

la reine des neiges
J’ai regardé La Reine des Neiges sur le Replay de Canal+. Par curiosité. Pour ne pas mourir idiote. Après tout, on nous a fait bouffé la chanson titre à toutes les sauces, alors autant voir ce que ca donne.

L’histoire raconte le destin de deux sœurs, Elsa et Anna. La première ayant eu le don – la malédiction – de contrôler le froid. Avec plus ou moins de bonheur. Après un incident qui a failli couté la vie d’Anna, les parents des deux enfants décident de les élever séparément.

(aimeu moi)

J’aurais envie de résumer mon avis en un mot : TROP.
Trop de mièvrerie. Je crois qu’on touche le top du top chez Disney. La Reine des Neiges dégouline tellement de guimauve que ca en deviendrait écœurant. Et j’ai du mal à croire que je dise ca d’un Disney…

Trop épidermique. Sérieux, les réactions des personnages n’ont rien de réaliste, de crédible… C’est immédiatement excessif et ca en perd tout intérêt. Bah oui, c’est dur de congeler tout ce qu’on touche, mais se retrancher loin du monde à la première occasion ? Sans parler d’Anna, miss Optimisme à toute épreuve… On a juste envie de la claquer contre un mur pour qu’elle arrête de voir la vie en rose fluo…

Trop d’effets spéciaux. J’ai trouvé que c’était assez froid – haha – graphiquement. Difficile à faire quand on manie le thème de l’hiver, vous me direz… Mais j’ai adoré Balto qui se passe dans le froid aussi, il est beaucoup plus sympa visuellement parlant.

TROP DE CHANSOOOONS ! J’avais été décue de la décision des studios Disney de supprimer les chansons, mais là… Je pense qu’il peut y avoir un juste milieu. QUAND MEME ! Parce que là, c’est juste insupportable, on dirait presque une comédie musicale…

Après, j’ai trouvé que c’était capilotracté au niveau des explications. Le scénario prend beaucoup de raccourcis qui ne contribuent pas à rendre l’histoire intéressante pour un public de plus de 10 ans… Enfin pour les parents des pitchounes qui ont du insister pour aller le voir au cinéma…

Bref, c’est tout mignon sans doute pour les pitchounes de 4-6 ans… Mais une fois qu’on a grandit, c’est la caricature de Disney : mièvre, bourré de bons sentiments, balancé sur des chansons qui restent fichtrement en tête…

LIBEREEEEE, DELIVREEEEEEE !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *